Archives de catégorie : Flo la Potière

Céramique. Sculptures de terres cuites et poterie d’art.

Les quatre bols de Manue

Comme les bols des trois ours, sauf qu’ils sont quatre de taille égale.
J’ai fait ces petits bols en faïence blanche avec un motif sgrafitte spontané. Ils ont 8 cm de haut et 12 cm de diamètre.

Le premier avec des vagues.

Le second avec des larmes.

Le troisième avec un motif dentelé comme les bords d’une feuille de houx.

et le dernier avec un motif de feuilles.

Les Photos sont de Richard sauf ci-dessous qui est de Manue elle-même.

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Share

« Le Lièvre et l’arbre à palabres », un jardin conte à visiter

Le 25 juin après les violents orages qui avaient éclatés sur l’hexagone les jours précédents, nous sommes allé faire une visite à notre jardin Du Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire pour estimer des dégâts éventuels. Et bien, il n’y en avait pas tant que ça, en revanche les moustiques étaient féroces et assoiffés de sang ! Nous avons néanmoins fait quelques photos que voici.IMG_3019-25juin -w

On peut lire le conte écrit ici…

IMG_3016-25juin-w

IMG_3040-25juin-w

20160504_192135Vue-w

20160504_192053vue-w

20160504_182352boeuf-wEn fait nous avons profité d’une très belle journée. Les visiteurs étaient sympathiques. C’était très touchant de recueillir les impressions à vif. L’arbre à palabre fait son office, ça palabre !

IMG_3021-25juin-w

Share

25 ème festival des jardins de Chaumont sur Loire | 02 Le conte

le Lièvre et l'arbre à palabre - Festival des jardins de Chaumont sur Loire

Dessin d’ambiance

Le lièvre et l’arbre à palabres

Aujourd’hui, en cette fin de XXIIème siècle, les conséquences du réchauffement climatique continuent de sévir, mais certains ont réussi à s’adapter.

Une année, vint un temps où les créatures durent apprendre à se comprendre entre elles, le réchauffement climatique rendait la terre stérile, l’eau rare, et ce fût la famine. Le lion, qui, alors, gouvernait les contrées terrestres, ordonna au lièvre, connu pour ses astuces, de l’aider face à ce fléau.Lion-w

Le lièvre aux milles ruses, craignant de finir sous les griffes du souverain, s’empressa d’aller sous l’arbre à palabres. Il avait entendu dire que chaque problème y trouvait sa solution. Après plusieurs heures passées à réfléchir sous le feuillage du fromager, il se mit à pleurer :

– Si je ne trouve pas de solution, le lion me découpera en morceaux !

– Je peux certainement t’aider. Si toi, tu es plus intelligent, mon savoir est plus grand et je peux prédire ton avenir, répondit une voix.

Surpris, le lièvre dressa ses oreilles et dit :

– Depuis quand les arbres parlent-ils ?

– Les arbres ne parlent pas, voyons ! C’est moi, l’araignée ! Ecoute ce que j’ai à te dire : prends un pot de terre avec toi et attends sous cet arbre jusqu’à demain matin, tu verras tes problèmes résolus.araignee- bleuew

Le lièvre décida de suivre ces conseils, alla chercher un pot et revint sous l’arbre à palabres.

Au crépuscule, il sentit le sol trembler : les vieux éléphants arrivaient pour se rassembler sous le feuillage. Il se cala confortablement entre les racines du fromager.

– Vous avez vu cette sécheresse ! dit l’un d’entre eux. Cela me rappelle que nos aïeux préparaient le sol avant la semence, avec des feuilles et des branches décomposées, pour le rendre fertile même en saison sèche.

– Oui tu as raison, dit un deuxième, et, si ma mémoire est bonne, l’eau ne manquait pas non plus !

éléphant - w

Les vieillards continuèrent à deviser de leurs expériences. A ce moment, une goutte d’eau tomba sur le nez du lièvre. Il leva la tête et vit la rosée perler dans la toile de l’araignée. Il comprit alors l’utilité du pot et le posa en dessous. Il écouta les éléphants veiller tard dans la nuit, puis s’endormit.

Quand il se réveilla au matin, son pot était rempli d’eau, et sa tête d’idées. Ainsi le lièvre remédia au manque d’eau, et rendit la terre fertile.

Note explicative :

Ce conte a été écrit en octobre 2015 par Théophile Fofana. Il s’est inspiré des contes traditionnels d’Afrique de l’Ouest.

Le lièvre et l’araignée sont des personnages récurrents dans les contes d’Afrique occidentale. On les retrouve notamment dans ceux retranscrits par Léopold Sedar Senghor, Amadou Hampâté Bâ, Birago Diop et Jean Chatenet. Ces contes ont une vocation à la fois pédagogique et divertissante. Les conteurs traditionnels recoupent leur récit de développements instructifs, ici il est question de techniques agricoles, comme par exemple le Zaï ou les filets récupérateurs de rosée dits filets à nuages

Comme le disaient les vieux initiés bambaras : « Si vous voulez sauver des connaissances et les faire voyager à travers le temps, confiez-les aux enfants. »

Le jardin sera visible au Festival des Jardins de Chaumont sur Loire.

des photos ici…

Share

25 ème festival des jardins de Chaumont sur Loire | 01

Pour 2016, le Festival des jardins de Chaumont sur Loire nous a amené à penser sur le thème des jardins du siècle à venir. (site du festival)

Dessin d'ambiance - Festival des Jardins de Chaumont sur Loire

Dessin d’ambiance

Nous avons été sélectionnés avec un jardin intitulé : « Le Lièvre et l’arbre à palabre ».

Notre équipe est constituée de Théophile Fofana et Anaïs Baudoin pour la conception paysagère et l’ingénierie, de Vincent Kra pour les réalisations de terres crues et de moi-même pour les créations de terres cuites et les peintures.

C’est un jardin conte.

Au début du XXIIème siècle, le Lièvre, réputé pour sa ruse et son intelligence, doit trouver des solutions pour faire face aux problèmes du réchauffement climatique. Il faut subvenir aux besoins en eau et en nourriture de la population. Sous l’arbre à palabres, il fera des rencontres qui changeront le cours de son avenir. (lire le conte)

étude du pot araignée

étude du pot araignée

Les vieux initiés disaient : «Si vous voulez sauver des connaissances et les faire voyager à travers le temps, confiez-les aux enfants». D’inspiration africaine, le jardin du Lièvre et de l’arbre à palabres utilise des procédés narratifs et scénographiques pour transmettre des techniques d’agro-écologie et de récupération d’eau. Autant d’éléments de réponse à la désertification du sahel et au réchauffement climatique en zone subsaharienne.

Entre traditions et modernité, ce jardin met en scène un matériau ancestral et respectueux de l’environnement, la terre, sous ses formes cuite et crue. Son design nous emmène dans des paysages faits d’oasis, de savanes et de plantes tropicales. (lire le conte) et voir des photos du jardin terminé ici !

Share

Arbre spoutnik

arbre - terre cuite - engobe

séchage avant cuisson à 950 °C

Une idée d’arbre ou une autre… En ce moment, il pousse dans mon atelier des arbres avec des allures joyeuses et peut-être un peu étrange : spoutnik ou magic mushroom ? Dans tous les cas, travaux en cours.

Pot buisson

Pot buisson

Ici, engobage avec motif végétal, d’un petit vase, avant cuisson, émaillage et nouvelle cuisson finale.

Share