Archives de catégorie : Et aussi

Mon « corner » chez Artigance

Voili voilà, c’est officiel on peut trouver mes créations en permanence chez Artigance 114 rue Pierre Legrand à Fives – Lille.

Pour ceux qui ne le savent pas déjà, Artigance est la boutique d’un collectif de créateurs.

On y trouve toutes sorte de jolies choses uniques et faites entièrement à la mains. Que ce soit mes Vodoudous et mes céramiques, les poteries de Brigitte, les petits meubles d’Ana, les porcelaines peintes de Raphaëlle, les papiers d’Émilie et de Malvina, les vêtements si féminins inspirés des robes de flamenco de Fifi Soleki, les jeux et les Jouets en bois de Denys et de Christian, les sacs en cuir et liège de Sophie, les mosaïques de Virginie, les accessoires pour enfants de Justine et Nelly, les chapeaux de Marité, les émaux de Severine et j’en oublie sûrement parce que nous sommes nombreux, tout est sélectionné pour l’éthique d’un savoir faire authentique.

Céramiques - Poteries - Doudous - Textile
Vue générale


Nous avons aménagé un joli corner pour recevoir mes céramiques, mes Vodoudous, et d’autres petites choses.

Sur la vue générale on voit des aquarelles de Sophies Himpens entre les Vodoudous et ma peinture du Caméléon, inspirée des symbole de sagesse, que l’on trouve sur les bagues de chef.

Céramiques - Poteries
Coupelle en faïence noire


Tous les lundis ou presque, je suis présente sur place en compagnie d’autres créateurs

Doudous - Textile
Les Vodoudous sur l’échelle


Figurines - Statuettes - Céramiques
Au tout premier plan des chouettes devant un éléphant et une bouteille de faïence.

13e Salon de Printemps de Nieppe

Les oeuvres que j’ai choisies d’exposer au Salon de printemps de Nieppe ont comme thème commun le conte contemporain et écologique d’inspiration africaine : Le Lièvre et l’arbre à palabre.
Telles des enluminures, mes peintures et sculptures donnent voix à une flore et à un bestiaire fabuleux.

Avec Jean Louis Foulon, Carol Herbein, Magali Marmet

Air Braderie à l’illustration

Un air de braderie à l’illustration ?
On arrive !
Et dans mes cartons il y a des objets porte-bonheur, des céramiques, des images pour rêver et ma curiosité pour fouiller parce que pendant tout le week-end nous serons quelques un(e)s à déballer !!!
Soyez les bienvenus !
Ça se passe à l’étage de l’illustration au 18 rue Royale à Lille

« Le Lièvre et l’arbre à palabres », un jardin conte à visiter

Le 25 juin après les violents orages qui avaient éclatés sur l’hexagone les jours précédents, nous sommes allé faire une visite à notre jardin Du Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire pour estimer des dégâts éventuels. Et bien, il n’y en avait pas tant que ça, en revanche les moustiques étaient féroces et assoiffés de sang ! Nous avons néanmoins fait quelques photos que voici.IMG_3019-25juin -w

On peut lire le conte écrit ici…

IMG_3016-25juin-w

IMG_3040-25juin-w

20160504_192135Vue-w

20160504_192053vue-w

20160504_182352boeuf-wEn fait nous avons profité d’une très belle journée. Les visiteurs étaient sympathiques. C’était très touchant de recueillir les impressions à vif. L’arbre à palabre fait son office, ça palabre !

IMG_3021-25juin-w

Filets à rosée et autres toiles d’araignées


L’araignée du conte « le lièvre et l’arbre à palabre » connait bien cette technique de récupération d’eau. La toile de l’araignée a inspiré à travers le monde les récupérateurs de rosée qu’on appelle parfois filets à nuages

toiledaraignee

On en trouve au Chili, en Éthiopie et dans d’autres pays africains comme le Yemen

Le Zaï

Une des techniques agricole développée dans le jardin « Le Lièvre et l’arbre à palabre » au Festival des Jardins de Chaumont sur Loire, parmi les techniques évoquées dans le conte et qui sont proposées autour de l’arbre à palabre, pour les jardins du siècle à venir…

zaï

Le Zaï consiste à déposer du fumier et du compost dans des trous creusés dans le sol au moment de l’ensemencement.

Attirées par les matières organiques enfouies dans le sol, les termites du genre Trinervitermes creusent, jusqu’à la surface, des galeries qui permettront l’infiltration de l’eau et la formation de poches d’eau en profondeur. Ces réserves qui s’évaporent plus lentement seront utilisées par les plantes entre deux pluies. (En lire plus) avec un article à propos de « l’homme qui arrêta le désert », Monsieur Yacouba Sawadogo
(…et encore plus) avec l’association Kaab-Noogo du village de Kangaré prés de Ouagadougou

25 ème festival des jardins de Chaumont sur Loire | 03 Préparatifs

Les préparatifs de notre jardin pour Chaumont (site du festival) sont bien entamés. Et j’avoue que de mon coté c’est avec plaisir que je travaille avec des méthodes bien plus disciplinées qu’à mon habitude. En effet, tout doit s’insérer dans un contexte plus général et mes oeuvres doivent répondre à des critères de formats autant que de planning.

Voici en images les différentes étapes des préparatifs préliminaires ceux que j’ai menés seule dans mon atelier et ceux auxquels  j’ai participé avec Théophile sur différents endroits de la Briqueterie du Nord (site de BdN) qui nous accueille dans ses locaux pour construire l’arbre à palabre et certaines structures du jardin.

Mais c’est dans mon atelier que j’ai fait les sculptures qui animeront l’arbre à palabre.

Le pot araignée - Poterie - terre cuite - céramique

Le pot araignée

Le pot évoque la forme de l’araignée. Celle qui parle au lièvre, sous l’arbre.

Lièvre - Céramique - terra cotta

Le lièvre qui avec ses grandes oreilles glane les idées de culture et d’irrigation. Et enfin, ci-dessous, un pas à pas de la fabrication de l’un des éléphants.

Pendant que je faisais tout ceci, à Angers comme à la briqueterie d’autres préparatifs allaient bon train. Les plantes sont mises en cultures et les structures de l’arbres des bordures et des jardinières sont mises en chantier. J’ai pris les photos qui suivent sur l’un de ces chantiers.

D’abord récupérations des matériaux dans un endroit magique !

Ensuite réflexion devant une structure de jardinière. En arrière plan, des bordures en terre crue sèchent à la verticale, pour nous laisser de l’espace :

réfléchir - Terre crue

Puis action  :

Et enfin voilà !

Sur les photos c’est un peu abstrait, mais dans la réalité c’est drôlement impressionnant. Je n’ai pas les photos de tout ce qui a été réalisé mais il y a presque la totalité des éléments durs du jardin. Ils sont en kit pour pouvoir être transportés.

L’arbre portera des pergolas peintes pour que les visiteurs puissent s’installer à l’ombre et palabrer.

Pour completer ces pergolas il y aura des feuilles peintes elles aussi.

feuilles peintures

J’ai entendu aussi qu’en plus, il est bien possible, que le jardin abrite un banc balafon.
On peut suivre l’évolution du jardin sur sa page Facebook « Le Lièvre et l’arbre à palabre » et il y a des photos du jardin terminé en suivant ce lien…

 

25 ème festival des jardins de Chaumont sur Loire | 02 Le conte

le Lièvre et l'arbre à palabre - Festival des jardins de Chaumont sur Loire

Dessin d’ambiance

Le lièvre et l’arbre à palabres

Aujourd’hui, en cette fin de XXIIème siècle, les conséquences du réchauffement climatique continuent de sévir, mais certains ont réussi à s’adapter.

Une année, vint un temps où les créatures durent apprendre à se comprendre entre elles, le réchauffement climatique rendait la terre stérile, l’eau rare, et ce fût la famine. Le lion, qui, alors, gouvernait les contrées terrestres, ordonna au lièvre, connu pour ses astuces, de l’aider face à ce fléau.Lion-w

Le lièvre aux milles ruses, craignant de finir sous les griffes du souverain, s’empressa d’aller sous l’arbre à palabres. Il avait entendu dire que chaque problème y trouvait sa solution. Après plusieurs heures passées à réfléchir sous le feuillage du fromager, il se mit à pleurer :

– Si je ne trouve pas de solution, le lion me découpera en morceaux !

– Je peux certainement t’aider. Si toi, tu es plus intelligent, mon savoir est plus grand et je peux prédire ton avenir, répondit une voix.

Surpris, le lièvre dressa ses oreilles et dit :

– Depuis quand les arbres parlent-ils ?

– Les arbres ne parlent pas, voyons ! C’est moi, l’araignée ! Ecoute ce que j’ai à te dire : prends un pot de terre avec toi et attends sous cet arbre jusqu’à demain matin, tu verras tes problèmes résolus.araignee- bleuew

Le lièvre décida de suivre ces conseils, alla chercher un pot et revint sous l’arbre à palabres.

Au crépuscule, il sentit le sol trembler : les vieux éléphants arrivaient pour se rassembler sous le feuillage. Il se cala confortablement entre les racines du fromager.

– Vous avez vu cette sécheresse ! dit l’un d’entre eux. Cela me rappelle que nos aïeux préparaient le sol avant la semence, avec des feuilles et des branches décomposées, pour le rendre fertile même en saison sèche.

– Oui tu as raison, dit un deuxième, et, si ma mémoire est bonne, l’eau ne manquait pas non plus !

éléphant - w

Les vieillards continuèrent à deviser de leurs expériences. A ce moment, une goutte d’eau tomba sur le nez du lièvre. Il leva la tête et vit la rosée perler dans la toile de l’araignée. Il comprit alors l’utilité du pot et le posa en dessous. Il écouta les éléphants veiller tard dans la nuit, puis s’endormit.

Quand il se réveilla au matin, son pot était rempli d’eau, et sa tête d’idées. Ainsi le lièvre remédia au manque d’eau, et rendit la terre fertile.

Note explicative :

Ce conte a été écrit en octobre 2015 par Théophile Fofana. Il s’est inspiré des contes traditionnels d’Afrique de l’Ouest.

Le lièvre et l’araignée sont des personnages récurrents dans les contes d’Afrique occidentale. On les retrouve notamment dans ceux retranscrits par Léopold Sedar Senghor, Amadou Hampâté Bâ, Birago Diop et Jean Chatenet. Ces contes ont une vocation à la fois pédagogique et divertissante. Les conteurs traditionnels recoupent leur récit de développements instructifs, ici il est question de techniques agricoles, comme par exemple le Zaï ou les filets récupérateurs de rosée dits filets à nuages

Comme le disaient les vieux initiés bambaras : « Si vous voulez sauver des connaissances et les faire voyager à travers le temps, confiez-les aux enfants. »

Le jardin sera visible au Festival des Jardins de Chaumont sur Loire.

des photos ici…

EnregistrerEnregistrer

25 ème festival des jardins de Chaumont sur Loire | 01

Pour 2016, le Festival des jardins de Chaumont sur Loire nous a amené à penser sur le thème des jardins du siècle à venir. (site du festival)

Dessin d'ambiance - Festival des Jardins de Chaumont sur Loire

Dessin d’ambiance

Nous avons été sélectionnés avec un jardin intitulé : « Le Lièvre et l’arbre à palabre ».

Notre équipe est constituée de Théophile Fofana et Anaïs Baudoin pour la conception paysagère et l’ingénierie, de Vincent Kra pour les réalisations de terres crues et de moi-même pour les créations de terres cuites et les peintures.

C’est un jardin conte.

Au début du XXIIème siècle, le Lièvre, réputé pour sa ruse et son intelligence, doit trouver des solutions pour faire face aux problèmes du réchauffement climatique. Il faut subvenir aux besoins en eau et en nourriture de la population. Sous l’arbre à palabres, il fera des rencontres qui changeront le cours de son avenir. (lire le conte)

étude du pot araignée

étude du pot araignée

Les vieux initiés disaient : «Si vous voulez sauver des connaissances et les faire voyager à travers le temps, confiez-les aux enfants». D’inspiration africaine, le jardin du Lièvre et de l’arbre à palabres utilise des procédés narratifs et scénographiques pour transmettre des techniques d’agro-écologie et de récupération d’eau. Autant d’éléments de réponse à la désertification du sahel et au réchauffement climatique en zone subsaharienne.

Entre traditions et modernité, ce jardin met en scène un matériau ancestral et respectueux de l’environnement, la terre, sous ses formes cuite et crue. Son design nous emmène dans des paysages faits d’oasis, de savanes et de plantes tropicales. (lire le conte) et voir des photos du jardin terminé ici !

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer